Problème dans un cours

L’AGÉMDÉUS a le mandat de soutenir les étudiants membres dans leur formation. Notre rôle consiste essentiellement à :

  • informer les étudiants des procédures à suivre lorsqu’ils jugent que la formation n’est pas conforme à ce qu’ils sont en droit d’attendre aux cycles supérieurs.
  • sensibiliser les instances facultaires aux problématiques générales qui sont soulevées dans le cas de situations spécifiques. Par exemple, si le professeur X ne donne pas le nombre d’heures de cours correspondant au nombre de crédits, nous discuterons de la question du nombre d’heures de cours à respecter dans les cours aux cycles supérieurs et non du cas précis de Monsieur X.
  • assurer le suivi auprès des personnes responsables et des comités pertinents afin que les problèmes soulevés soient corrigés dans le futur.

 

Lorsqu’un problème survient dans le cadre d’un cours, ce n’est toutefois pas le mandat de l’association d’agir comme porte-parole auprès du professeur ou de la personne chargée du cours.  Si un problème se présente dans l’un de vos cours, voici la marche à suivre :

  1. Discuter du problème avec vos collègues de classe et recueillir par écrit l’ensemble des positions: combien d’étudiants sont d’accord avec vous? combien pensent autrement? quels sont les arguments de chacun?
  2. Établir une liste de solutions possibles au problème soulevé.
  3. Faire part du problème au professeur ou à la personne chargée du cours et lui soumettre les propositions de solutions.*
  4. Déterminer un délai de réponse.
  5. Si la réponse ne vous apparait pas satisfaisante et que vous souhaitez poursuivre votre démarche de plainte, prévenir l’AGÉMDÉUS de la situation.
  6. Rencontrer le ou la responsable de programme et lui faire part des échanges avec le professeur ou la personne chargée du cours.
  7. Si la réponse ne vous apparait toujours pas satisfaisante, présenter l’ensemble du dossier au vice-doyen à la formation.
 
 
* S’il s’agit d’une atteinte à l’intégrité physique ou psychologique d’un étudiant, contactez immédiatement la protectrice des droits des étudiants et prévenez l’AGÉMDÉUS de la situation.